Déprogrammation des stress émotionnels et structurels

Nos croyances limitantes et nos tensions émotionnelles se cumulent au fur et à mesure du déroulement de notre vie pour générer des modifications énergétiques, puis physiologiques qui peuvent aboutir à des maladies (voir conférence sur l’epigenetique).

Ces blocages émotionnels sont la plupart du temps inconscients, constituant une programmation par défaut, subie de manière répétitive et échappant à notre volonté. Il s’agit de comportements limitants, d’automatismes,  peurs, phobies, inhibitions, compulsions, addictions, colères, tristesses, dépression..

Le dialogue permet d’identifier la problématique de vie puis différentes méthodes peuvent être utilisées pour un traitement efficace:

  • la kinésiologie par le biais du test musculaire permet d’identifier l’émotion en cause

En effet, une baisse de la réactivité musculaire apparaît dès qu’il y a un conflit émotionnel inconscient (par exemple un conflit entre la volonté de réaliser une action et une injonction inconsciente opposée). Le test musculaire permet donc de déceler les émotions qui posent problème dans le cadre d’un objectif choisi. Il permet aussi par la suite de traiter la personne en trouvant la manière la plus judicieuse de reprogrammer l’inconscient (huile essentielle sur un point du corps, écoute ou émission d’une vibration sonore, utilisation d’un symbole, EMDR (mouvements des yeux et lien avec le cerveau émotionnel ), …

  • La méthode CLEEN (coaching de libération des empreintes émotionnelles négatives) permet d’ effacer directement l’empreinte corporelle d’un traumatisme, ou d’une expérience donnée et de libérer l’organisme de cette charge émotionnelle.

Les répercussions dans la vie des patients sont immédiates dans leurs relations interpersonnelles familiales et professionnelles, dans leur manière de gérer des situations difficiles et stressantes, ou pour débloquer une situation en vue d’atteindre un objectif

Les répercussions sur les symptômes d’une maladie varient selon les personnes :, il s’ensuit des prises de conscience des liens entre la situation de vie et les symptômes présentés et souvent des améliorations des symptômes. Le patient découvre le sens des symptômes qu’il présente, en lien avec son parcours de vie. Il peut ainsi, autant que possible, transformer l’épreuve en source d’enrichissement personnel. Se ressources pour faire face aux difficultés augmentent.

Exemples  :

« triple burn out d’une enseignante avec réactivation de l’angoisse et de la fatigue au bruit, impossibilité de travailler. Après traitement émotionnel : la patiente tolère le bruit, la joie de vivre revient, la fatigue disparaît, réinsertion professionnelle progressive. »

« Crises articulaires inflammatoires de lupus érythémateux disséminé dans le cadre de relations familiales difficiles, après traitement émotionnel amélioration et espacement des crises articulaires. »

« Cervicalgies résistantes à l’osteopathie et à l’acupuncture, après évacuation de l’empreinte émotionnelle corporelle identifiée : récupération  immédiate des amplitudes de mobilité cervicale … »

Se libérer des empreintes émotionnelles négatives héritées du passé transforme les comportements, et diminue le niveau de stress chronique. Si nos tensions sont moindres, nos capacités de régénération augmentent et par conséquent notre physiologie et notre fonctionnement biochimique s’améliore, forftifiant notre état de santé.

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress